ISSN : 2708-7743 (print), eISSN : 2708-5422

Évaluation de l’effet de l’accès au crédit par les agriculteurs sur la productivité du maïs (Zea mays L.) au Nord-Bénin

RESUME

Description du sujet. Le crédit agricole est un outil efficace pour le développement agricole durable dans les milieux ruraux au Bénin. Dans ces zones rurales, un faible accès aux sources de financement limite la production agricole. Une étude se rapportant à cette question a été réalisé du 1er au 15 Mars 2021 dans les communes de Banikoara, Bembèrèkè et Kalalé au Nord du Bénin.
Objectif. L’étude vise à d’identifier les déterminants de la productivité du maïs chez les producteurs du Département de Borgou, afin de tester la thèse selon laquelle, le financement de l’économie par le secteur privé, constitue une alternative crédible pour booster la productivité agricole au Bénin.
Méthodes. Une enquête socio-économique a été réalisée sur un échantillon aléatoire de 150 producteurs bénéficiaires du crédit agricole à SIANSON microfinance, 150 producteurs bénéficiaires du crédit agricole à la CLCAM et 150 producteurs non bénéficiaires dans trois communes du Nord-Bénin. Le modèle de régression des Moindres Carrées Ordinaires (MCO) a été estimé pour déterminer les facteurs influençant la productivité du maïs en relation avec l’accès aux crédits.
Résultats. Les résultats obtenus ont montré que la taille du ménage, la mécanisation agricole, l’accès au crédit, la superficie du champ de maïs et l’appartenance à une organisation paysanne (OP) déterminent la productivité du maïs chez les bénéficiaires du crédit à SIANSON. Quant aux bénéficiaires de la CLCAM, la taille du ménage, la mécanisation agricole, l’accès au crédit, la superficie du champ de maïs, l’appartenance à une OP, l’expérience en agriculture et l’âge du producteur déterminent leur productivité.
Conclusion. L’accès aux crédits améliore la productivité des producteurs du maïs. L’amélioration des conditions d’accès au crédit agricole des IMFs tels que le délai de crédit et le montant du crédit accordé par hectare, pourraient faire du financement privé de la production agricole une alternative crédible au financement public.

Mots-clés : accès au crédit, producteurs de maïs, modèle de régression des Moindres Carrées Ordinaires, productivité, Bénin

Jean-Marie S. Awo, Kassimou Issaka, Dimon Emmanuel Yai, Jacob A. Yabi