ISSN : 2708-7743 (print), eISSN : 2708-5422
eISSN : 2708-7743 (print) 2708-5422 || REVUE AFRICAINE D'ENVIRONNEMENT ET D'AGRICULTURE - REVUE FRANCOPHONE INTERUNIVERSITAIRE EN LIBRE ACCES - OPEN ACCESS - N° DEPÔT LEGAL JL 3.01807 -57259

A PROPOS

La Revue Africaine d’Environnement et d’Agriculture est placée sous l’autorité scientifique du Comité de Rédaction et sous l’autorité administrative des ASBL CABD (Centre d’Assistance des Communautés de Base pour le Développement Durable), GERADIB (Groupe d’Etudes et de Recherches Agropastorales pour le Développement de Bandundu) et SOFT AFRICA.

Le Comité de rédaction
Utiliser cet identifiant pour citer ou créer un lien vers cet article : https://?pages=article&id=94
Titre :  Evaluation de l’efficacité du compost d’alambics de brousse sur l’atténuation de l’effet acidifiant du sulfate d’ammonium sur sol ferrallitique acide d’Ambohimahasoa sous culture de riz pluvial (Oryza sp) à Madagascar
Auteur(s):  Christian Pierre Ratsimbazafy, Ignace Rakotoarivonizaka, Rijalalaina Rakotosaona
Mots-clés : 
Date de publication   2020-12-12 17:22:11
Resumé :  Description du sujet. Le sulfate d’ammonium est un engrais azoté facilement disponible pour les plantes mais son apport excessif peut avoir à long terme, voire à court terme, un effet dépressif sur les cultures à cause de son action acidifiante sur le sol agricole. C’est ainsi qu’une étude a été effectuée sur l’atténuation de l’effet acidifiant du sulfate d’ammonium par l’apport du compost d’alambics de brousse.
Objectif. L’objectif de la présente étude est d’évaluer le pouvoir tampon du compost d’alambic de brousse dans l’atténuation de l’effet acidifiant du sulfate d’ammonium tout en améliorant de façon significative et durable, le rendement de la culture de riz pluvial et aussi, la fertilité du sol.
Méthodes. Le sulfate d'ammonium (NH4)2SO4 et le compost d’alambic de brousse ont été utilisés respectivement comme engrais minéral et organique. Les semences du riz pluvial de la variété améliorée SEBOTA 41 étaient employées (durée du cycle de 120 à 130 jours) et la dose de semis recommandée pour cette variété varie entre 70 et 80 kg/ha. L’étude a été réalisée sur sols ferralitiques acides du flanc de colline d’Ambohimahasoa, terrain privé appartenant à l’entreprise Iazafo Compost sise à Nosibe, district de Vavatenina pendant trois (03) années consécutives : 2016-2017-2018. Afin de caractériser et de mieux suivre l’effet du sulfate d’ammonium sur le pH du sol, des mesures de pH ont été réalisées régulièrement après chaque campagne de récolte et/ou avant les semis de campagnes rizicoles suivantes. L’essai était conduit dans un dispositif en split plot comportant cinq traitements répétés quatre fois. Chaque parcellaire élémentaire était divisée en quatre sous-parcelles dans lesquelles les doses de 5, 10, 15 et 20 t de compost/ha ont été apportées. La dimension de la parcelle élémentaire était de 100 m2 et la superficie totale du champ expérimentale était de 6 400 m2. Le logiciel statistique SPSS 20 (Statistical Package for the Social Sciences.20) a été utilisé pour calculer le rendement moyen en paddy de riz et la corrélation (coefficient de corrélation de Pearson) entre l’évolution annuelle de pH des sols traités exclusivement avec le sulfate d’ammonium et des parcelles traitées avec le sulfate d’ammonium et le compost.
Résultats. Les résultats obtenus ont montré qu’avec la dose de compost (5 t/ha/an), la correction de pH acide du sol peut aller au-delà de 60 % pour un apport annuel plus modeste en sulfate d’ammonium de 295 kg/ha/an. Par ailleurs, l’action combinée de sulfate d’ammonium/compost (ratio 295 kg/5 t par hectare) permet de réaliser un rendement en paddy élevé de 9,78 t/ha dans les conditions pédoclimatiques d’Ambohimahasoa (Région Analanjirofo-Madagascar) dès la première année d’application.
Conclusion. La seule application de sulfate d’ammonium en agriculture, particulièrement sur sols acides fortement désaturés est déconseillé. Les études ultérieures doivent être réalisées dans le sens de confirmer les effets tampons attendus de l’utilisation du compost d’alambics de brousse.

Mots-clés : Riz, compost, alambics de brousse, sulfate d’ammonium, acidification, Madagascar
Editeur :  RAFEA
URI:  https://?pages=article&id=94
Document pour cet article:
Fichier Description Taille Format  
ARTICLE-RAFEA OPEN ACCESS 591 ko Adobe PDF Lire article