ISSN : 2708-7743 (print), eISSN : 2708-5422
eISSN : 2708-7743 (print) 2708-5422 || REVUE AFRICAINE D'ENVIRONNEMENT ET D'AGRICULTURE - REVUE FRANCOPHONE INTERUNIVERSITAIRE EN LIBRE ACCES - OPEN ACCESS - N° DEPÔT LEGAL JL 3.01807 -57259

A PROPOS

La Revue Africaine d’Environnement et d’Agriculture est placée sous l’autorité scientifique du Comité de Rédaction et sous l’autorité administrative des ASBL CABD (Centre d’Assistance des Communautés de Base pour le Développement Durable), GERADIB (Groupe d’Etudes et de Recherches Agropastorales pour le Développement de Bandundu) et SOFT AFRICA.

Le Comité de rédaction
Utiliser cet identifiant pour citer ou créer un lien vers cet article : https://?pages=article&id=90
Titre :  Liens entre la variation des indices agroclimatiques à l’horizon 2050 et le rendement des principales cultures dans la zone agropastorale de production cotonnière de la Commune de Banikoara au Nord du Bénin
Auteur(s):  Katé Sabaï, Déguénon Donalde Dolorès, Hounmenou G. Castro , Agbangba Codjo Emile, Ogouwalé Euloge, Sinsin Brice
Mots-clés : 
Date de publication   2020-12-12 15:29:42
Resumé :  Description du sujet. La connaissance des indices agroclimatiques est primordiale pour bien comprendre les facteurs climatiques qui influencent l’agriculture afin de prévoir les impacts potentiels des changements climatiques sur l’agriculture pour mieux s’adapter. C’est ainsi qu’une étude a été réalisée du 15 novembre 2017 au 27 janvier 2018 au Nord du Bénin en vue d’analyser les liens entre la variation des indices et le rendement des principales cultures de la région.
Objectif. La présente étude conduite dans la zone cotonnière de Banikoara vise à simuler le climat futur et à déterminer les patrons de rendements agricoles à l’horizon 2050.
Méthodes. L’étude s’est appuyée sur deux étapes : la recherche documentaire et les enquêtes du terrain qui ont permis de collecter les données climatologiques, des statistiques agricoles sur la période 1971-2012, des informations qualitatives, socio-économiques et socio anthropologiques. Les modèles mathématiques (DSSAT, Crop-Model FAO, 1978) ont été privilégiés dans le cadre de la présente étude.
Résultats. L’étude a révélé que.la quasi-totalité des indices agroclimatiques pourrait se détériorer à l’horizon 2050 entrainant ainsi une augmentation des indices agroclimatiques par culture. De même, les rendements des différentes spéculations ont été très fluctuants entre 1996-1997 et 2011-2012. L’examen des données a révélé que les rendements des cultures vont globalement baisser à l’exception du sorgho - Sorghum bicolor (L.) Moench. Toutefois, les rendements resteront très élevés pour le niébé - Vigna unguiculata (L.) Walp., le sorgho et le riz – Oryza sp. L. Les rendements seront élevés pour l’arachide - Aracis hypogaea L. et le cotonnier - Gossypium sp L. tandis qu’ils seront moyens pour le maïs - Zea mays L., l’igname - Dioscoreasp , et le soja - Glycine max (L.) Merr..
Conclusion. Les travaux de recherche visant l’amélioration de la performance des indices agroclimatiques constitueraient un aspect très important en vue d’assurer la sécurité nutritionnelle et alimentaire des populations.

Mots-clés : Changements climatiques, Spéculations agricoles, Patrons de rendements agricoles, Nord du Bénin
Editeur :  RAFEA
URI:  https://?pages=article&id=90
Document pour cet article:
Fichier Description Taille Format  
ARTICLE-RAFEA OPEN ACCESS 756 ko Adobe PDF Lire article