ISSN : 2708-7743 (print), eISSN : 2708-5422
eISSN : 2708-7743 (print) 2708-5422 || REVUE AFRICAINE D'ENVIRONNEMENT ET D'AGRICULTURE - REVUE FRANCOPHONE INTERUNIVERSITAIRE EN LIBRE ACCES - OPEN ACCESS - N° DEPÔT LEGAL JL 3.01807 -57259

A PROPOS

La Revue Africaine d’Environnement et d’Agriculture est placée sous l’autorité scientifique du Comité de Rédaction et sous l’autorité administrative des ASBL CABD (Centre d’Assistance des Communautés de Base pour le Développement Durable), GERADIB (Groupe d’Etudes et de Recherches Agropastorales pour le Développement de Bandundu) et SOFT AFRICA.

Le Comité de rédaction
Utiliser cet identifiant pour créer un lien vers cet article : https://?pages=article&id=253
Titre :  Analyse diachronique des éléments minéraux dans les sols sous les agroforêts après deux cycles de culture de bananiers au plateau des Batéké en République Démocratique du Congo
Auteur(s):  Jean Christian BANGATA Bitha nyi Mbunzu, Severin ELEMO Enindjo, Abel NTOMBI Mwen Mutsindu, Syntyche BITHA Gende, Francklin NGWIBABA Ansuele, Patrick MOBAMBO Kitume Ngongo
Mots-clés:  Agro-forêts, évolution, fertilités, sols, Kinshasa.
Date de publication   2023-12-30 19:35:28
Resumé :  Description du sujet. La régénération des sols pauvres par les systèmes sylvo-bananiers constituent un souci majeur dans la zone agricole de Kinshasa et ses environs.
Objectifs. L’étude vise à faire une analyse diachronique des éléments minéraux dans les sols sous les agroforêts après deux cycles de culture de bananiers au Plateau des Batéké afin d’évaluer l’influence des agroforêts sur le degré de la fertilité du sol dans le temps.
Méthodes. Après avoir géoréférencé les échantillons de sols collectés, les analyses ont été effectuées au laboratoire de l’Université Kongo (UK). Le Système d’Information Géographique dans son module « géostatistique, précisement par Krigeage», a servi pour traiter les propriétés observées de façon discontinue dans l'espace Géographique (en un point).
Résultats. Après deux cycles culturaux de bananiers soit 4 ans après, les essences suivantes ont respectivement contribué aussi bien à la réduction de l’acidité qu’à l’augmentation des teneurs en éléments minéraux du sol sous études : Milletia laurentii (soit 100 % de contribution); Pterocarpus indicus Willd (87,5 %); Maesopsis eminii Engl. (75 %); Terminalia superba Anglais. & Diels (75 %) ; Eugenia malaccensis L. (75 %); Persea americana Miller (62,5 %); Acacia auriculiformis Benth (50 %); Lanea welwitshii (Hiern) Engl (50 %); Dacryodes edulis (D.Don) H.J.Lam (50 %) et Mangifera indica L. (50 %).
Conclusion. Il apparait de manière claire que les essences ci-après peuvent être retenues et recommandées en systèmes sylvobananiers : Milletia laurentii; suivi respectivement de Pterocarpus indicus Willd; Maesopsis eminii Engl.; Terminalia superba Anglais. & Diels; Eugenia malaccensis L. et Persea americana Miller, en mettant un accent particulier sur Milletia laurentii De Willd. et Pterocarpus indicus Willd.
Editeur :  RAFEA
DOI :  https://dx.doi.org/10.4314/rafea.v6i4.11
Document pour cet article:
Fichier Description Taille Format  
ARTICLE-RAFEA OPEN ACCESS 1127 ko Adobe PDF Lire article