ISSN : 2708-7743 (print), eISSN : 2708-5422
eISSN : 2708-7743 (print) 2708-5422 || REVUE AFRICAINE D'ENVIRONNEMENT ET D'AGRICULTURE - REVUE FRANCOPHONE INTERUNIVERSITAIRE EN LIBRE ACCES - OPEN ACCESS - N° DEPÔT LEGAL JL 3.01807 -57259

A PROPOS

La Revue Africaine d’Environnement et d’Agriculture est placée sous l’autorité scientifique du Comité de Rédaction et sous l’autorité administrative des ASBL CABD (Centre d’Assistance des Communautés de Base pour le Développement Durable), GERADIB (Groupe d’Etudes et de Recherches Agropastorales pour le Développement de Bandundu) et SOFT AFRICA.

Le Comité de rédaction
Utiliser cet identifiant pour créer un lien vers cet article : https://?pages=article&id=248
Titre :  Distribution de l'aluminium échangeable et total dans les sols des agrosystèmes à base de Cacaoyer (Theobroma cacao L.) dans les régions du centre-ouest de la Côte d'Ivoire
Auteur(s):  Amenan Gisèle Kouassi, Koné Brahima, Emile B. Bolou-Bi, Albert Yao-Kouamé
Mots-clés:  Cacaoculture, sol, toxicité aluminique, Côte d’Ivoire.
Date de publication   2023-12-30 18:30:48
Resumé :  Description du sujet. Dans le souci de prévenir les processus d’acidification des sols en cacaoculture, une étude a été menée dans le Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire.
Objectif. L’objectif est d’évaluer l’état actuel de la toxicité aluminique des sols dans deux agrosystèmes à base de cacaoyer, leurs interactions avec certaines propriétés chimiques des sols.
Méthodes. Pour l’atteindre de cet objectif, des sols dans deux agrosystèmes à base de cacaoyer à Divo et Oumé ont fait l’objet d’une prospection pédologique et de prélèvements d'échantillons d’horizons le long d’une toposéquence. Des analyses chimiques classiques de teneurs en aluminium et certains métaux de ces échantillons ont été réalisées en laboratoire.
Résultats. Les résultats obtenus ont montré que les différents sols étudiés, quel que soit la position topographique, ne présentent pas de toxicité aluminique. En effet, les indices de toxicité mis en évidence selon la méthode de Kamprath ont des valeurs inférieures à 1 %, largement inférieures à la valeur seuil tolérable de 10 % pour la cacaoculture. Cette absence de toxicité aluminique est la conséquence du statut acido-basique des sols, pH variant de 4,8 à 6,8. Les teneurs en Al échangeable des sols étudiés sont alors très faibles (0,01 cmol+ kg-1 à 1,10 cmol+ kg-1). La présence d’Al échangeable n’a indiqué aucune influence sur les oligo-éléments (Cu, Zn, Mn) révélant que les sols des localités étudiées sont encore très favorables à la cacaoculture.
Conclusion. La présence d’Al échangeable n’a indiqué aucune influence sur les oligo-éléments (Cu, Zn, Mn) révélant que les sols des localités étudiées sont encore très favorables à la cacaoculture.
Editeur :  RAFEA
DOI :  https://dx.doi.org/10.4314/rafea.v6i4.6
Document pour cet article:
Fichier Description Taille Format  
ARTICLE-RAFEA OPEN ACCESS 704 ko Adobe PDF Lire article