ISSN : 2708-7743 (print), eISSN : 2708-5422
eISSN : 2708-7743 (print) 2708-5422 || REVUE AFRICAINE D'ENVIRONNEMENT ET D'AGRICULTURE - REVUE FRANCOPHONE INTERUNIVERSITAIRE EN LIBRE ACCES - OPEN ACCESS - N° DEPÔT LEGAL JL 3.01807 -57259

A PROPOS

La Revue Africaine d’Environnement et d’Agriculture est placée sous l’autorité scientifique du Comité de Rédaction et sous l’autorité administrative des ASBL CABD (Centre d’Assistance des Communautés de Base pour le Développement Durable), GERADIB (Groupe d’Etudes et de Recherches Agropastorales pour le Développement de Bandundu) et SOFT AFRICA.

Le Comité de rédaction
Utiliser cet identifiant pour créer un lien vers cet article : https://?pages=article&id=246
Titre :  Caractérisation de la cinétique des échanges isotopiques du phosphore et potentialités des roches naturelles phosphatées de la République Démocratique du Congo dans la fertilisation phosphorique des sols ferrallitiques
Auteur(s):  Raymond Lumbuenamo Sinsi, Elie Nsimba Ngembo, Eric Lutete Landu, Joël Tungi Tungi et Blandine Nsombo Mosombo
Mots-clés:  Phosphore, fertilisation phosphorique, dilution isotopique, roches phosphatées
Date de publication   2023-12-30 18:09:39
Resumé :  Description du sujet. Les sols tropicaux, dont les sols congolais, comportent un profond complexe d’altération suite aux fortes températures et au lessivage intense auxquels ils sont soumis. Ils sont en général fortement déssaturés, en plus d’être extrêmement pauvres en phosphore (P). Leurs caractéristiques physico-chimiques ainsi que la rapide perte de leur fertilité après une mise en culture constituent de sérieuses difficultés pour une production agricole soutenue. Des apports conséquents d’engrais minéraux sont nécessaires pour remédier à cet état des choses.
Objectif. La présente étude tente d’apporter une alternative aux engrais phosphatés, en évaluant l’aptitude de trois roches phosphatées, deux en RD Congo (Kongo-central) à savoir celles de Kanzi et Fundu et la troisième en Tunisie, la roche de GAFSA, à corriger les carences en P.
Méthodes. L’approche isotopique, précisément celle de la dilution isotopique est celle qui a été utilisée dans cette étude. L’étude a analysé les échantillons des sols de l’hinterland de Kinshasa (Ndjili) et Mvuazi ainsi que ceux des roches phosphatées de Kanzi et Fundu. Les deux roches phosphatées ont été analysées avec une comparaison faite aux roches de GAFSA et triple superphosphate (TSP).
Résultats. La méthode de dilution isotopique choisie à cet effet a montré que le phosphate naturel de Kanzi dans le Kongo-central contient plus d’ions P directement assimilables dans la solution du sol (Epie1mg Pkg-1 = 2270) que le phosphate de GAFSA (Epie1mg Pkg-1 = 976) et a une cinétique isotopique égalisant le TSP.
Conclusion. Les roches phosphatées de Kanzi pourraient servir d’engrais phosphatés naturels.
Editeur :  RAFEA
DOI :  https://dx.doi.org/10.4314/rafea.v6i4.4
Document pour cet article:
Fichier Description Taille Format  
ARTICLE-RAFEA OPEN ACCESS 803 ko Adobe PDF Lire article