ISSN : 2708-7743 (print), eISSN : 2708-5422
eISSN : 2708-7743 (print) 2708-5422 || REVUE AFRICAINE D'ENVIRONNEMENT ET D'AGRICULTURE - REVUE FRANCOPHONE INTERUNIVERSITAIRE EN LIBRE ACCES - OPEN ACCESS - N° DEPÔT LEGAL JL 3.01807 -57259

A PROPOS

La Revue Africaine d’Environnement et d’Agriculture est placée sous l’autorité scientifique du Comité de Rédaction et sous l’autorité administrative des ASBL CABD (Centre d’Assistance des Communautés de Base pour le Développement Durable), GERADIB (Groupe d’Etudes et de Recherches Agropastorales pour le Développement de Bandundu) et SOFT AFRICA.

Le Comité de rédaction
Utiliser cet identifiant pour citer ou créer un lien vers cet article : https://?pages=article&id=177
Titre :  Perception du marketing écologique dans le processus d’achat des produits courants dans la ville de Matadi au Kongo central en République Démocratique du Congo
Auteur(s):  Michel Mubiala Katala, Blessing Tuwila Lubaki, Justin Mayemba Landu, Oscar Yamfwa Besa Kafora, Angélique Feza Kamari
Mots-clés :  Marketing écologique, producteur, consommateurs, normes environnementales, Matadi-RDC.
Date de publication   2022-04-30 18:24:31
Resumé :  Description du sujet. La qualité des emballages des produits livrés sur le marché et des informations qui y sont inscrites font l’objet d’une attention particulière du côté des consommateurs dans les pays développés. Ce qui n’est pas le cas dans les pays en voie de développement où la connaissance et la sensibilité aux normes environnementales ne préoccupent pas encore les consommateurs.
Objectif. L’étude vise à analyser le comportement écologique des consommateurs de la commune de Matadi (au Kongo central) face à la présentation des produits courants sur les marchés, c’est-à-dire la qualité de leurs emballages et les informations qui y sont inscrites.
Méthodes. Une enquête a été réalisée du 02 au 17 Février 2020 auprès de 300 consommateurs choisis de manière aléatoire dans la commune de Matadi, ville de Matadi, au Kongo Central. Neuf (9) produits courants ont été sélectionnés sur le marché (les eaux minérales en bouteille, les boissons locales en bouteille ou canette, les boissons importées en bouteille ou canette, les cigarettes, les boites de conserve, les laits de beauté, les savons de toilette, les laits instantanés en petit sachet et le sucre).
Résultats. D’après les caractéristiques sociodémographiques, les résultats de cette étude ont montré que le genre masculin (65 %), la tranche d’âges variant de 30 à 39 ans (soit 32 %), le niveau secondaires (54 %) et les fonctionnaires (25 %) ont été les plus consultés. Quant au comportement écologique des consommateurs, 53 % de personnes enquêtées n’ont aucune idée sur un produit écologique. Par ailleurs, 12 % des enquêtés n’ont pas l’habitude de lire sur l’étiquette avant l’achat ou la consommation d’un produit. Aussi 32 % des enquêtés réclament la promotion de l’éco-marketing sur les produits et 22 % de personnes exigent un contrôle de qualité par les services étatiques avant la livraison des produits. Les résultats ont montré aussi que le prix (75 %) influence plus les habitudes des consommateurs que sa qualité (25 %) avec l’ignorance de la pertinence des emballages biodégradables (72 %). Quant à la qualité écologique des informatiques des emballages, l’orientation des consommateurs vers la bonne gestion des déchets (12 %), l’indication de la prise en charge du déchet après utilisation et la prévention sur le risque des maladies (24 %) ont été identifiés.
Conclusion. La majorité des enquêtés n’a aucune idée sur le produit écologique, ce qui traduit un manque d’exigence du côté de ces consommateurs qui n’incitent pas les producteurs à un éco-marketing susceptible de répondre à une production durable. Que les futures investigations soient orientées vers la conformité des produits par rapport aux informations inscrites sur leurs emballages.
Editeur :  RAFEA
URI:  https://?pages=article&id=177
Document pour cet article:
Fichier Description Taille Format  
ARTICLE-RAFEA OPEN ACCESS 319 ko Adobe PDF Lire article