ISSN : 2708-7743 (print), eISSN : 2708-5422
eISSN : 2708-7743 (print) 2708-5422 || REVUE AFRICAINE D'ENVIRONNEMENT ET D'AGRICULTURE - REVUE FRANCOPHONE INTERUNIVERSITAIRE EN LIBRE ACCES - OPEN ACCESS - N° DEPÔT LEGAL JL 3.01807 -57259

A PROPOS

La Revue Africaine d’Environnement et d’Agriculture est placée sous l’autorité scientifique du Comité de Rédaction et sous l’autorité administrative des ASBL CABD (Centre d’Assistance des Communautés de Base pour le Développement Durable), GERADIB (Groupe d’Etudes et de Recherches Agropastorales pour le Développement de Bandundu) et SOFT AFRICA.

Le Comité de rédaction
Utiliser cet identifiant pour citer ou créer un lien vers cet article : https://?pages=article&id=175
Titre :  Percées technologiques et institutionnelles de l'agriculture biologique en matière de sécurité alimentaire au Cameroun
Auteur(s):  Ludovic Temple, Gérard De La Paix Bayiha, Thomas Nesme , Syndhia Mathe
Mots-clés :  Agriculture biologique, typologie, sécurité alimentaire, Cameroun
Date de publication   2022-04-30 17:14:13
Resumé :  Description du sujet. Depuis les années 1990 au Cameroun, l’agriculture biologique a de la peine à émerger au sein des politiques publiques. A travers ses opportunités et contraintes, l’agriculture biologique suscite une réflexion sur sa capacité à participer à une transformation technologique et institutionnelle en vue de contribuer à la sécurité alimentaire.
Objectif. L’étude vise à caractériser et à analyser les relations entre les différents types d’agriculture biologique ainsi leur impact sur la sécurité alimentaire au Cameroun.
Méthodes. Les données ont été collectées à travers une enquête qualitative réalisée dans les villes de Douala et de Yaoundé. Des entretiens semi-directifs conduits auprès de 17 experts et deux ateliers participatifs qui ont réunis 43 participants comprenant des scientifiques, le secteur privé, les politiques et des acteurs de la société civile ont été effectués. Les données obtenues ont été analysées à l’aide de deux grilles d’analyse qui ont été utilisées au Bénin mais qui ont été amendées dans ce travail.
Résultats. Les résultats ont montré l’existence de trois types d’agriculture biologique à Douala et à Yaoundé : une agriculture biologique certifiée selon les normes internationales, une agriculture biologique entrepreneuriale (auto-certification) et une agriculture biologique « naturelle ». Chacun de ses types a une influence variable sur chaque dimension de la sécurité alimentaire.
Conclusion. L’agriculture biologique contribue à la transformation structurelle de l’économie camerounaise, c’est-à-dire en participant à des changements technologiques et intentionnels. Cette étude permet d’éclairer le rôle que joue l’agriculture biologique, sa trajectoire technologique et institutionnelle innovante ainsi que sa contribution à la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Cameroun.
Editeur :  RAFEA
URI:  https://?pages=article&id=175
Document pour cet article:
Fichier Description Taille Format  
ARTICLE-RAFEA OPEN ACCESS 637 ko Adobe PDF Lire article