ISSN : 1243-1940 (print), eISSN : 2708-5422

Evaluation de l’efficacité des techniques de greffage pour la production massive de plantules de Citrus sinensis (L.) Osbeck. (Rutaceae) en pépinière

RESUME

Description du sujet. Au Bénin et tout comme dans d’autres zones de production, les agrumes occupent une place importante aussi bien dans l’alimentation, l’industrie que dans l’économie. Cependant, la production de plantules d’oranger par voie végétative pour l’installation des vergers est confrontée au faible taux de réussite du greffage. C’est ainsi qu’une étude a été conduite en pépinière durant quatre mois, de juin à septembre 2019.
Objectifs. L’objectif général de ce travail est d’améliorer les techniques de production de plantules greffées d’agrume. Spécifiquement, l’étude vise à évaluer l’efficacité de trois techniques de greffage : en écusson, en mini-greffe ou placage de côté et en fente de côté sur la production de plantules d’agrume en pépinière.
Méthodes. Les jeunes plantes de citronnier (Citrus limon (L.) Burrm. F.) ont servi de porte-greffes et d’oranger (Citrus sinensis (L.) Osbeck.) Comme greffons. Le dispositif expérimental appliqué était le plan en blocs complets randomisés avec trois traitements (T1 : Greffage en écusson ; T2 : Mini-greffe ou placage de côté et T3 : Greffage en fente de côté) répliqués cinq fois.
Résultats. Il ressort de l’expérimentation réalisée pendant sept semaines que le greffage en fente de côté a donné un taux de reprise le plus élevé de 92 %, contre 90 % et 86 % respectivement pour le greffage en écusson et le placage de côté. Le nombre moyen de feuilles était de 19 par greffon pour le greffage en fente de côté et de 12 pour chacune des deux autres techniques. La technique de greffage en fente de côté a également montré un temps de reprise le plus court (13 jours après le greffage) par rapport aux deux autres techniques (en écusson et placage de côté avec 16 jours après le greffage). Ces résultats indiquent que la technique de greffage en fente de côté est plus efficace pour produire en masse les plantules greffées d’oranger.
Conclusion. La technique de greffage en fente de côté est la mieux adaptée pour la production de plantules d’oranger dans les conditions de cette étude. Elle permet de protéger le matériel greffé contre les eaux de pluie et d’arrosage jusqu’au moment où le greffon et le porte-greffe soient bien soudés.

Mots-clés : Citrus sinensis, greffage en fente de côté, plantules, pépinière, commune de Za-kpota-Bénin

Jacques Evrard Charles Aguia Daho, Pascal Gbenou, Gbodja Houéhanou François Gbesso, Sèmèvo Gildas Adjinakou