Effet des doses croissantes d'azote (Urée) sur le développement végétatif et le rendement de la canne à sucre (Saccharum officinarum L.) en culture vierge à Banda – Compagnie Sucrière du Tchad

RESUME

Description du sujet. Une étude a été réalisée en mai 2018 au Complexe Agro-Industriel de Banda CST-Tchad en vue d’optimiser les doses d’azote requises afin de rentabiliser la culture de canne à sucre.
Objectifs. L’objectif général de la recherche est d'améliorer la production de la canne à sucre au Tchad. Spécifiquement, l'étude vise à évaluer les effets des doses croissantes d'azote sur le développement végétatif et le rendement de la canne à sucre dans les parcelles industrielles de la CST-Banda.
Méthodes. La variété Sp 701284 de la canne à sucre a été utilisée comme matériel végétal et l'engrais azoté utilisé était l'Urée. L’essai a été conduit suivant un dispositif en blocs de Fisher avec neuf traitements répétés quatre fois. Les traitements appliqués sont : T0 (0 kg N ha-1), T1 (35 kg N ha-1), T2 (70 kg N ha-1), T3 (105 kg N ha-1), T4 (140 kg N ha-1), T5 (175 kg N ha-1), T6 (210 kg N ha-1), T7 (245 kg N ha-1) et T8 (280 kg N ha-1). Les observations ont porté sur la hauteur des tiges, le diamètre au collet, le nombre de tiges usinables par ha et le rendement estimatif à l'hectare. Les données collectées ont été traitées et analysées avec les logiciels Excel 2007 et SPSS.
Résultats. L'application des doses croissantes d'azote n'a pas montré de différences significatives entre les traitements pour tous les paramètres observés sauf pour le nombre de tiges usinables à l'hectare dont la valeur la plus élevée a été observée chez T5 (123211,50±1484,65). Bien que les rendements des traitements ne soient pas statiquement différents, l'apport de 175 kg N ha-1 (T5) a permis de donner une production élevée en tiges de canne à l'hectare (124,56±2,69 t ha-1).
Conclusion. Des études ultérieures sont cependant nécessaires en vue d’évaluer le taux de matière organique du sol avant l'application de l'engrais azoté et d'optimiser les techniques culturales capables d'améliorer significativement le rendement de la canne à sucre dans les conditions du Complexe Agro-Industriel de Banda CST-Tchad.

Mots-clés : Saccharum officinarum, dose optimale d’urée, rendement, Complexe Agro-Industrial de Banda CST-Tchad.

Touroumgaye Goalbaye, Mariama Dalanda Diallo, Guiguindibaye Madjimbe, Demba Pikamba, Lipélba Tao, Ngariban Tamtial, Minda Mahamat-Saleh, Aliou Guisse