Influence de l’effeuillage sur les performances technico-économiques de la morelle noire (Solanum nigrum L.) à Kolwezi en République Démocratique du Congo

RESUME

Description du sujet. Dans la pratique du maraîchage à Kolwezi, les légumes-feuilles locaux ne sont pas pleinement exploités alors que ceux des régions tempérées sont exploités à grande échelle. Ainsi, une étude sur la valorisation de la morelle noire (Solanum nigrum L.) a été réalisée du 28 mai au 28 septembre 2018.
Objectifs. L’objectif global de cette étude était de valoriser les légumes locaux en vue de l’amélioration de la sécurité alimentaire. Spécifiquement, la recherche vise à évaluer l’influence de la fréquence d’effeuillage sur les performances technico-économiques de la morelle noire dans les conditions agroécologiques de Kolwezi.
Méthodes. L’expérimentation a été réalisée suivant un dispositif complètement randomisé avec trois traitements (T1 : effeuillage à 10 jours après le démariage, T2 : effeuilla à 20 jours après le démariage et T3 : effeuillage à 30 jours après démariage). L’unité expérimentale était constituée de douze sachets en polyéthylène contenant chacun 2,5 kg de sol et 125 g de compost.
Résultats. Les résultats obtenus ont montré qu’avec la fertilisation organique, l’effeuillage précoce permet d’améliorer le rendement (1536,7 kg/ha) et le produit brut (11909,4 $/ha) de la morelle noire dans les conditions écologiques de Kolwezi.
Conclusion. Des études ultérieures sont cependant nécessaires en vue d’évaluer la combinaison de l’effeuillage précoce avec l’application des doses croissantes d’engrais organiques sur la croissance et la production de la morelle noire.

Mots-clés : Valorisation, morelle noire, effeuillage, performance agro-économique, Kolwezi.

Alain Kitabala Misonga, Gabin Kandji Kulianga, Nathan Mutshinga Muteba, Siméon Kalima Tshisambwe, Oscar Kazadi Nkumba, Laddy Kamana Ndolo, Joseph Tshala Upite, John Tshomba Kalumbu