EDITORIAL

RESUME

La pauvreté est un phénomène de masse en République Démocratique du Congo. En l’absence de données scientifiques probantes récentes sur la pauvreté, celle-ci a été évaluée à 63 % en 2017, avec une incidence en milieu rural qui avoisine les 70 %. En effet, toutes les catégories sociales (agriculteur, pêcheur, éleveur, artisan, fonctionnaire, enseignant, étudiant, etc.) sont touchées par ce fléau qui progresse de façon exponentielle. L’état d’indigence, de vulnérabilité et de désespoir qui caractérise la grande majorité de la population congolaise est en contradiction avec les potentialités dont regorge le pays. Les antivaleurs notamment la corruption, le détournement des deniers publics, la fraude fiscale, la contrebande, le tribalisme, l’impunité, le trafic d’influence, etc. ont aggravé la pauvreté et les inégalités sociales en République Démocratique du Congo. En RDC, la pauvreté et les inégalités sont l’un des principaux vecteurs de violences et divers autres types de conflits en milieux ruraux et urbains. Elles suscitent et ravivent l’émergence des forces négatives dont les mouvements rebelles en favorisant l’enrôlement des femmes, hommes et ...

M. Judée BADIBANGA KABONGO