Dynamique spatio-temporelle des paysages forestiers du Bassin versant de la rivière Nwa au Kongo central en République Démocratique du Congo

RESUME

Description du sujet. L’évaluation de la dynamique spatio-temporelle des forêts du Bassin versant de la rivière Nwa (de juin 2018 à avril 2019) a permis d’apprécier la variation de l’occupation des sols au cours d’une vingtaine d’années, de 1996 à 2016.
Objectif. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’état de dégradation du couvert forestier du Bassin versant de la rivière Nwa en vue de proposer des stratégies de lutte.
Méthodes. Deux images satellitaires Landsat de 1996 et 2016 ont été traitées à l’aide des logiciels cartographiques (ArcGis 9.3 et ENVI 4.3).
Résultats. Les résultats obtenus ont montré que la couverture forestière a fortement régressé (de 148,97 km2 en 1996 à 80,72 km2 en 2016) au profit des savanes arbustives (de 70,78 km2 en 1996 à 81,94 km2 en 2016), des savanes herbeuses associées aux zones anthropisées (de 107,03 km2 en 1996 à 163,89 km2 en 2016) et de l’eau (de 3,20 km2 en 1996 à 3,43 km2 en 2016). Ceci est dû aux besoins dendro-énergétiques et à l’agriculture itinérante sur brûlis qui ont conduit à un taux annuel de déforestation de 2,3 %.
Conclusion. L’adoption des techniques agroécologiques par les paysans de la vallée de Mawunzi et le reboisement des versants avec des essences à croissance rapide et fruitières peuvent améliorer progressivement le taux de couverture forestière dans le Bassin versant de la rivière Nwa. Les investigations futures peuvent être orientées vers l’étude des corrélations entre la déforestation et la réduction des précipitations dans le Bassin versant de la rivière Nwa.

Mots clés : Occupation des sols, Bassin versant, anthropisation, déforestation, rivière Nwa-Kongo central

Guylain Manitu, André Bunga