Effet insecticide des poudres de quelques plantes sur la conservation des semences de maïs contre les charançons Sitophilus zeamais Motsch.

RESUME

En vue de comparer l'efficacité des poudres végétales à l'insecticide chimique (Actellic) couramment utilisé dans la conservation des graines, un essai a été conduit au Laboratoire de Phytopathologie de la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université de Kinshasa. L’objectif de l’étude était d'évaluer l'effet des poudres des plantes à action insecticide sur la conservation des graines de maïs en stockage contre le charançon Sitophilus zeamais. Quatre poudres des plantes provenant de Corymbia citriodora (Hook.) K. D. Hill & L.A.S. Johnson (Syn. Eucalytus citrodera), d’Ocimum canum Sims, de Tephrosia vogelii Hooker et de Capsicum frutescens L. ont été appliquées sur les grains de maïs en conservation en vue d’évaluer le taux de mortalité des charançons, l'Indice de Perforation par les Charançons et le pouvoir germinatif des grains. Les poudres de Corymbia citriodora, d’Ocimum canum, de Tephrosia vogelii Hooker permettent de réduire significativement (P<0,005) les attaques de Sitophilus zeamais sur les grains de maïs en conservation au même niveau que l’insecticide de synthèse Actellic. La poudre de Capsicum frutescens L. n’a pas permis de réduire de façon significative, les attaques de Sitophilus zeamais. Une étude sur les possibilités d’association de deux ou trois poudres en vue d’évaluer leur efficacité sur le contrôle des charançons et la conservation de la capacité germinative des grains de maïs pourrait être envisagée dans les essais futurs.

Mots clés : Extraits plantes insecticides, Actellic, Zea mays L., conservation, mortalité charançon.

Patrick Tshilenge Djim Kanana*, Bopaul Ilenda Muniengi