ISSN : 2708-7743 (print), eISSN : 2708-5422
eISSN : 2708-7743 (print) 2708-5422 || REVUE AFRICAINE D'ENVIRONNEMENT ET D'AGRICULTURE - REVUE FRANCOPHONE INTERUNIVERSITAIRE EN LIBRE ACCES - OPEN ACCESS - N° DEPÔT LEGAL JL 3.01807 -57259

A PROPOS

La Revue Africaine d’Environnement et d’Agriculture est placée sous l’autorité scientifique du Comité de Rédaction et sous l’autorité administrative des ASBL CABD (Centre d’Assistance des Communautés de Base pour le Développement Durable), GERADIB (Groupe d’Etudes et de Recherches Agropastorales pour le Développement de Bandundu) et SOFT AFRICA.

Le Comité de rédaction
Utiliser cet identifiant pour citer ou créer un lien vers cet article : http://?pages=article&id=192
Titre :  Modélisation du régime hydrologique du Bassin versant du N’Zi (Bandama) en Côte d’Ivoire
Auteur(s):  Kouassi Amani Michel, Gnangouin Asaph Yahot Joël, Mmadi Fakri
Mots-clés :  Modélisation Débit-Durée-Fréquence, Analyse fréquentielle, Vandenesse, Soyans, Florac, N’zi (Bandama), Côte d’Ivoire
Date de publication   2022-10-29 15:01:45
Resumé :  Description du sujet. Le bassin versant du N’zi (Bandama) a connu des crues particulièrement importantes ces dernières années. Face à la recrudescence de ces événements extrêmes, l’estimation et la prédétermination des quantiles des crues constituent un axe stratégique de prévention contre les inondations dans cette région.
Objectif. L’objectif de ce travail est donc de déterminer le modèle QdF de type bassin de référence aux crues du bassin versant du N’zi (Bandama) en Côte d’Ivoire.
Méthodes. Les données de débits journaliers utilisées sont disponibles sur la période 1961-2016 et ont été collectées aux stations de N’zianouan, Dimbokro, Bocanda, M’bahiakro et Fétékro. L'approche retenue dans cette étude est la modélisation Débit-durée-Fréquence qui est un moyen de représenter le régime de crue d’un bassin versant et constitue un outil bien adapté à la prédétermination des crues rares et extrêmes. Les courbes QdF locales ont été déterminées à partir de débits fréquentiels issus de l’analyse fréquentielle des débits moyens sur différentes durées (20 à 60 jours). Plusieurs périodes de retour ont été utilisées allant de 2 à 1000 ans. A partir du critère de performance de Nash et de représentations graphiques, les courbes locales ont ensuite été comparées à celles obtenues en appliquant différents modèles régionaux (Vandenesse, Florac ou Soyans), dans lesquels sont pris en compte deux indices de la crue caractéristique du bassin versant, une durée descriptive de la dynamique des crues et le débit instantané de période de retour dix ans.
Résultats.Les résultats de l’analyse fréquentielle ont montré que le meilleur modèle statistique d’ajustement des débits de crue est le modèle de Weibull. Suivant les critères de Nash et graphique, d’une part, et le contexte hydro climatologique d’autre part, le modèle QdF de Vandenesse a été identifié comme le meilleur modèle régional plus proche du modèle local.
Conclusion. Les modèles QdF construits constituent des outils très importants pour l’étude et la prédétermination de l’aléa et la vulnérabilité qui sont les facteurs essentiels du risque des inondations. Il est nécessaire d’élargir cette étude à d’autres bassins pour lesquels de longues chroniques de débits sont disponibles, afin de construire un modèle régional plus précis et adapté au contexte ivoirien et confirmer ces premiers résultats.
Editeur :  RAFEA
URI:  https://?pages=article&id=192
Document pour cet article:
Fichier Description Taille Format  
ARTICLE-RAFEA OPEN ACCESS 1074 ko Adobe PDF Lire article