ISSN : 2708-7743 (print), eISSN : 2708-5422
eISSN : 2708-7743 (print) 2708-5422 || REVUE AFRICAINE D'ENVIRONNEMENT ET D'AGRICULTURE - REVUE FRANCOPHONE INTERUNIVERSITAIRE EN LIBRE ACCES - OPEN ACCESS - N° DEPÔT LEGAL JL 3.01807 -57259

A PROPOS

La Revue Africaine d’Environnement et d’Agriculture est placée sous l’autorité scientifique du Comité de Rédaction et sous l’autorité administrative des ASBL CABD (Centre d’Assistance des Communautés de Base pour le Développement Durable), GERADIB (Groupe d’Etudes et de Recherches Agropastorales pour le Développement de Bandundu) et SOFT AFRICA.

Le Comité de rédaction
Utiliser cet identifiant pour citer ou créer un lien vers cet article : http://?pages=article&id=190
Titre :  Typologie des systèmes de production de maïs (Zea mays L.) dans un contexte de changement climatique au Nord Bénin
Auteur(s):  Filikibirou Tassou Zakari, Ibidon Firmin Akpo, Kassimou Issaka, Francis Oninkitan Agani, Jacob Afouda Yabi
Mots-clés :  Système de production, engrais chimique et biologique, maïs, analyse factorielle des données mixtes, Nord-Bénin
Date de publication   2022-10-29 14:12:08
Resumé :  Description du sujet. Les agriculteurs fournissent énormément d’énergie pour le travail du sol face au problème induit par le changement climatique. Cependant, la productivité reste faible au Bénin pour des raisons liées en partie au faible taux d’utilisation des nouvelles innovations.
Objectif. Cet article analyse les systèmes de production de maïs axé sur l’agrobiologie face aux effets du changement climatique au Nord Bénin.
Méthodes. La technique d’échantillonnage aléatoire simple, raisonnée simple, complétée par endroits par celle de la boule de neige, a permis la collecte des données auprès de 186 producteurs de maïs. L'Analyse Factorielle des Données Mixtes (AFDM) et de Classification Hiérarchique Ascendante (CAH) a été utilisée.
Résultats. Trois systèmes de production de maïs ont été identifiés : le système (S1) utilisant des engrais chimiques et organiques à faible proportion à dominance des outils rudimentaires (34 %), le système (S2) utilisant des engrais biologiques à forte proportion à dominance des cultures attelées (15 %) et enfin le système (S3) utilisant des engrais chimiques à forte proportion à dominance des tracteurs agricoles (51 %). De par ces résultats, il ressort que la diversité des producteurs de maïs dans le fonctionnement des exploitations agricoles constitue un frein au développement de l’agriculture béninoise.
Conclusion. Cet article suggère un soutien important au profil des producteurs de maïs dans l’accès aux semences certifiées, aux tracteurs agricoles pour augmenter la superficie et aux fertilisants organiques pour la restauration de la fertilité des sols en vue d’une amélioration de la productivité, de revenus et de la sécurité alimentaire des populations.
Editeur :  RAFEA
URI:  https://?pages=article&id=190
Document pour cet article:
Fichier Description Taille Format  
ARTICLE-RAFEA OPEN ACCESS 1043 ko Adobe PDF Lire article